Pauvres Soeurs de Mons

Un peu d'histoire:

En 1348, la « grande peste noire » déferle sur tout l'Occident. A ce moment, Béatrix Dupont, souveraine du, béguinage de Mons, donne sa maison, située dans la « court » de Cantinprêt, pour neuf filles, « pauvres volontaires » qui choisissent de se vouer aux soins des malades et de ne vivre que d'aumône.

 
Ces neuf « pauvres volontaires » vivent ensemble, en sœurs, elles sont pauvres. Leur nom est tout trouvé. Ce sont « Les pauvres Sœurs. »
En 1484, les Pauvres Sœurs, sous la protection de l'évêque de Cambrai, choisissent la règle de Saint Augustin. Et font des vœux solennels de religion.
A partir de 1850, elles essaiment et sont appelées à créer des dispensaires, hôpitaux, maison de repos, maison de repos et de soins, institut médico-pédagogique, hébergement pour d'autres communautés religieuses, service d'entraide et plus récemment des résidences-services.

Dès 1922, les institutions existantes sont cédées à l'ASBL « Providence des malades ».

Humblement, simplement fidèles à leur charisme d'origine, gardant toujours un nombre restreint de religieuses, les Pauvres Sœurs ont traversé les siècles.

Et aujourd'hui…

Ce qui fonde toujours notre raison d'être, c'est cette exigence de l'Evangile qui doit être annoncé aux pauvres, en paroles et en actes.

Pareille réflexion conduit à une vision d'avenir, dynamique comme un idéal, et contenant comme lui, une part de vérité profonde.

« Seigneur ouvre mes yeux, fais-moi découvrir dans le pauvre celui qui pour moi a voulu se faire pauvre. » S. Augustin, psaume X, commentaire.

Pour en savoir plus:
Congrégation des Pauvres Sœurs,
22, rue de Bertaimont, MONS. Belgique.
Tel. : 065 352 403
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://pauvres-soeurs.be