Saint Coeur de Marie — La Hulpe

La Hulpe

Fondée à La Hulpe en 1859, reconnue en 1863, la Congrégation des Sœurs du Saint-Cœur de Marie est née de la division en plusieurs branches d'une famille religieuse issue du Béguinage de Nivelles. Nous sommes donc parentes des Sœurs du même nom établies à Hannut, des Sœurs de l'Enfant-Jésus de Nivelles, des Sœurs des Sacrés-Cœurs de Virginal, etc., et sans doute sommes-nous la plus petite de ces congrégations, puisque nous comptons moins de vingt membres (15 sœurs professes perpétuelles, 1 novice) dont un quart sous les cinquante ans. Dès les débuts, notre spiritualité fut mariale (voir notre nom) et ignatienne (c'est-à-dire inspirée de la tradition propre aux jésuites): nos patrons secondaires sont saint Joseph et saint Ignace de Loyola.
Depuis les origines, nous avons été attentives aux tâches de l'enseignement et de l'éducation des jeunes (dans des écoles primaires et secondaires), mais aussi, aux rapports les plus simples avec tous, ainsi qu'à l'œuvre des retraites (le ressourcement spirituel) que nous avons mise en œuvre plus récemment, en acceptant de prendre en charge l'animation du Centre spirituel Notre-Dame de la Justice, à Rhode-Saint-Genèse. Comme nous poursuivons l'enseignement (à partir de Bruxelles et de Liège) et l'éducation des enfants qui vivent de grandes difficultés familiales (surtout à la maison de l'Ancre, à Bruxelles), cela fait finalement bien des occupations pour quelques sœurs réparties en trois lieux (et deux diocèses).  C'est pourquoi sans doute nous donnons l'impression d'être toujours en route, notamment à La Hulpe, siège de notre Maison-mère, ou à Rhode-Saint-Genèse, où se trouve notre noviciat (nous sommes depuis les commencements insérées au nord comme au sud du pays).
Le nom ancien de la Congrégation nous a invitées, dans l'après-Concile, à réfléchir au mystère qu'il évoque, le Cœur de Marie, à partir des deux passages de saint Luc faisant mention de la Vierge qui se souvient des faits et gestes de Jésus (Lc 2,7 et 49-51): ce lieu évangélique d'enfance et de discrétion, de réflexion et de mémoire, de fidélité et de persévérance, nous convie à des engagements forts et concrets, soutenus par une formation approfondie, dans l'amour de l'Eglise et du monde de notre temps.

Fondatrice:
Mère Gonzague (Antoinette Cornet, de Walcourt), en 1863.

Maisons:

La Hulpe (8 sœurs), Remouchamps (3), Rhode-Saint-Genèse (5).

Supérieure générale:

Marie Baudewyns
Rue Gaston Bary, 65 B
1310  La Hulpe
Tél. : 02 / 616 01 26
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.