Frères Maristes

Qui nous sommes :

Nous Frères Maristes, sommes des religieux consacrés à Dieu et nous suivons Jésus à la manière de Marie. Nous vivons en communauté et nous nous consacrons spécialement à l’éducation des enfants et des jeunes, avec une préférence pour ceux qui sont les plus négligés et oubliés. Nous sommes plus de 4.300 frères, dispersés dans 76 pays sur cinq continents. Nous partageons notre vocation et notre mission de manière directe avec plus de 40.000 laïcs et nous nous dévouons à environ 500.000 enfants et jeunes.

Fondateur et fondation :

Marcellin Champagnat, né en 1789, à Marlhes dans l’actuel département de la Loire. Ordonné prêtre le 22 juillet 1816, à l’âge de 27 ans, il se rend à La Valla en Gier où il vient d’être nommé vicaire. Un événement le bouleverse : un jeune homme de 17 ans va mourir. Marcellin appelé auprès de lui, découvre qu’il n’a jamais entendu parler de Dieu. Quelques semaines plus tard, l’abbé Champagnat réunit ses deux premiers disciples. C’est le 2 janvier 1817. L’Institut des Frères Maristes est fondé. Marie en est proclamée la « Première Supérieure » la « Ressource Ordinaire » et la « Bonne Mère ». Epuisé par le travail, les épreuves, il meurt le 6 juin 1840 dans sa chère maison de Notre-Dame de l’Hermitage près de Saint-Chamond. Il a 51 ans et le jeune Institut compte 280 membres. Il sera proclamé Bienheureux par le Pape Pie XII le 29 mai 1955, jour de la Pentecôte. Sur la Place Saint-Pierre à Rome, le dimanche 18 avril 1999, il est proclamé SAINT pour l’Eglise, par le Pape Jean-Paul II.

Les yeux ouverts :

Marcellin était un passionné du Royaume de Dieu. C’était un mystique actif . Il avait la conviction que « Aimer Dieu et s’efforcer de le faire connaître et aimer doit être le but essentiel de la vie d’un frère ». La pédagogie et la psychologie sont indispensables si l’on veut servir les jeunes, mais elles ne suffisent pas. Voilà pourquoi les Maristes vivent, avec une CŒUR SANS FRONTIERES, de la même passion pour le Royaume qu’avait leur Fondateur.

Aujourd'hui :

L’école a été historiquement notre option principale, mais aujourd’hui nous portons notre regard vers de nouveaux problèmes : les enfants des rues, les victimes de la drogue, la grande pauvreté …. Pour répondre à tant de situations difficiles, aujourd’hui, dans un nouveau contexte social et ecclésial, mais avec les mêmes urgences, Marcellin répéterait son vœu et l’élargirait : « Il nous faut des frères et des sœurs, des hommes et des femmes, des religieux et des laïcs, des professeurs, des animateurs de groupes … qui veulent vivre un projet de fraternité ». Les Maristes lisent dans leur Règle de vie : « Nous rejoignons les jeunes là où ils sont. Nous allons avec hardiesse dans des milieux, peut-être inexplorés, où l’attente du Christ se révèle dans la pauvreté matérielle et spirituelle ». Autrement dit, les Maristes doivent avoir l’audace de vivre dans des « zones de frontières » où la présence de l’Evangile n’est pas facilement accessible aux jeunes.

Frères Maristes
Rue de Linthout 91
1030 Bruxelles
Tél. 02 734 26 31
Fax 02 734 15 99
Site de la Province : www.marists.eu
Site international : www.champagnat.org